[CP] Attentat à l’agence de presse Fotolib

Le mercredi 8 octobre 1 975 , entre 20 h. et 20 h. 30, six individus entrent en force au siège de l’ Agence de Presse FOTOLIBB, 36 rue René Boulanger Paris 10ème.

Communiqué de presse

Après les avoir menacés d’un révolver, ils ligottent et baillonnent deux collaborateurs de l ‘ agence. Ils se livrent alors au pillage:  appareils de photos, flasch, poste de radio, objectifs…

Ils forcent ensuite la porte du bureau de l’administration et emportent chèques, papier à en tête, tampons officiels, fichiers des correspondants.

Enfin, le plus grave, avant de s’enfuir avec leur butin, ils inondent d’essence toutes les archives négatifs noir et blanc, originaux couleurs, tirages et mettent le feu.

Alerté par le bruit, un voisin peut libérer les deux collaborateurs ligotés et l’incendie est maitrisé.

Une heure plus tard, alors que la Police est sur les lieux, un individu se réclamant du “GIN” (Groupe d’Intervention Nationaliste), téléphone à l’agence pour revendiquer l’ agression et proférer des menaces.

Suivant les premières estimations, le bilan est très lourd, plus de 70 000 Francs de matériel détruit ou volé, le fonctionnement de I’agence d’ une manière normale, des plus compromis. Plusieurs milliers de négatifs et diapositives couleur originales sont brûles ou rendus inutilisables.

C’est l’existence même de FOTOLIB qui est visée par nos agresseurs.

L’ accroissement continuel de l’ audience de FOTOLIB dans la presse française et internationale semble géner une fraction activiste de la droite qui, par l’ agression armée ou des moyens para-légaux, souhaite nous réduire au silence.

Nous déclarons solennellement tout mettre en oeuvre pour continuer notre expérience et vivre pour remplir notre rôle agence libre au service d’une presse digne de ce nom.

L’EQUIPE DE FOTOLIB