Sauveur David

Libye, 12 mars 2011 Portrait de David Sauveur Copyright : Kosuke Okahara
Libye, 12 mars 2011
Portrait de David Sauveur
Copyright : Kosuke Okahara

David Sauveur est né le 11 septembre 1974. C’est un photojournaliste français diffusé par l’agence Vu’.

Il a été sauvagement agréssé à Collioures  (France) et reste lourdement handicapé des suites de ce vol avec violence.

Toutes nos informatons concernant David Sauveur

Vassal Hugues, journaliste photographe

Hugues Vassal

Hugues Vassal (17 juin 1933, Boulogne-Billancourt, France), photojournaliste français

Il débute dans les années 50 comme assistant du photographe Constantin, entre à France Dimanche et co-fonde l’agence de presse Gamma.

Hugues Vassal est dans les années 50/60, le photographe des stars françaises : Piaf d’abord, la grande affaire de sa vie,  Charles Aznavour, Maurice Chevalier, Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Mireille Matthieu, Sylvie Vartan… Mais Hugues Vassal a en tête les difficultés du métier de photographe qui lui inspirent l’idée de fonder une grande agence de photo­-journalisme. 

Il sera l’un dés premier journaliste Européen en 1970 à photographier la Révolution culturelle en république populaire de Chine.

Il sera également pendant 10 ans le photographe de la Cour impériale d’Iran où il réalisera des cli­chés exceptionnels de la vie publique et privée des principaux évènements de la cour.

En 1969, il a “couvert”  l’Apartheid en Afrique du Sud.

Ces dernières années, Hugues Vassal a consacré son temps à Édith Piaf en publiant des livres et en organisant des spectacles ou il raconte sa vie avec la chanteuse.

Toutes nos informations concernant Hugues Vassal

En librairie

428ddf_7ff11f6d2223b0ae5f7837f9792fd43a

Edith Piaf Une vie en noir et blanc

de Jacques Pessis et Hugues Vassal
Les éditions du signe

 

 

Tous nos articles sur l’agence Gamma

 

Jean Lattès (1917 – 1996), photojournaliste

1974 - Le photographe Jean Lattès - Photographie tous droits réservés de Bernard Perrine
1974 – Le photographe Jean Lattès – Photographie tous droits réservés de Bernard Perrine

Jean Lattès, photojournaliste (1917 – 1996)

Jean Lattès est un photojournaliste français né le 1er mai 1917 à Paris IXème arrondissement et décédé au Vesinet en 1996

A l’âge de 12 ans il découvre la photo de presse dans l’hebdomadaire Vu fondé par Lucien Vogel.

« La découverte du Lycée Condorcet un 1er Octobre, jour de la Rentrée à l’époque, coïncide avec celle de l’antisémitisme. J’en verrai d’autres en Février 1934, avant d’être mis à la porte pour “activités politiques”. Heureuse simultanéité, je ne pouvais plus souffrir l’Instruction Publique… » (Extrait autobiographie) http://histoire-vesinet.org/jlattes-bio.htm

Renvoyé du lycée pour activités politiques, il entre comme assistant dans le studio d’André Vigneau et ce n’est qu’en 1949 qu’il débute à l’hebdomadaire France Dimanche.

Jean Lattès publie dans France-Dimanche, ELLE, le Nouveau Fémina, mais également dans Life, Look, Time etc.

En 1954, il réalise un reportage de photographie sous-marine, une première au monde, et collabore avec Jacques-Yves Cousteau.

Membre très actif de l’Association Nationale des Reporters Photographes et Cinéastes (ANJRPC), il fut le rédacteur en chef de la revue Vu éditée par l’association.

Jean Lattès fut successivement impliqué dans la création des agences Gamma (1966 – 1972), puis de Viva en 1973. Il a soutenu également la création de l’agence de presse Fotolib, première agence liée au quotidien Libération en offrant la machine à écrire de son épouse « pour rédiger de bonnes légendes à vos photos ».

Le fonds Lattes est conservé  aux archives des Yvelines

Tous nos articles concernant Jean Lattès

Portfolio : Jean Lattès vu par Gilles Walusinski

Expositions

  • Six photographes et Paris, musée des Arts décoratifs, Paris, 1965.
  • Expo’67. Montréal, Canada, 1967.
  • Six photographes en quête de banlieue, BPI, Centre Pompidou, Paris, 1977.
  • Dix photographes pour le patrimoine, Centre Pompidou, Paris, 1980.
  • Le Vésinet en couleurs, Centre Arts et Loisirs du Vésinet, 1980.

Librairie

  • Inoubliables : femmes célèbres par Jean Lattès – Auteur Marie-Noëlle Arras. Paru le 6 octobre 2011 – Editeur Chèvrefeuille Etoilée Collection L’Echarpe d’Iris – Format 27cm x 19cm- 264 pages

 

Tous nos articles concernant Jean Lattès

 

 

Visual China Group (VCG)

Ce groupe de sociétés basé à Shengzen (Chine) concerne notamment la photographie, la vidéo etc.

Nommée jusqu’en 2014 Far East Industrial Co. Ltd,Visual China Group (VCG) aurait été fondée le 25 octobre 1993 à Changzhou en Chine. Mais dans son communiqué du 22 janvier 2016 annonçant son achat de Corbis, VCG déclare avoir été crée en 2000…

A l’origine de VTC, il y a deux sociétés ChinaFotoPress (CFP) (ndrl: anciennement Photocome) dirigé par Chai Jojung actuel vice-président de VCG et Getty Images China dirigé par Amy Liang actuelle présidente de VCG.
Nombre d’employés : 484 personnes (selon WSJ) et 600 (selon VCG)
Adressse
Bldg 2, Area A, No. 7 Jiuxianqiao
Beijing Beijing 100015
China

Site officiel de VCG : www.visualchina.com

Site officiel de ChinaFotoPress: http://en.cfp.cn/

Tous nos articles concernant Visual China Group

Autres sources
Wall street journal : http://quotes.wsj.com/CN/XSHE/000681/company-people

1973, manifeste de l’agence de presse Fotolib

Manifeste

Des photographes issus de l’Agence Boojum consort, de l’APL photo, service du quotidien Libération et des free lance se sont regroupés pour créer une agence de reporters photographes.
Pourquoi une nouvelle agence ?
Nous entendons répondre à de nouveaux besoins d’information dans le domaine de la photographie d’actualité, qui se sont effectivement développés depuis mai 68, à mesure que ceux qui luttent pour leur liberté et pour leur bonheur à tous les échelons de cette sociétét, multiplient les initiatives.

Cette agence est à la mesure,de la crise qui travaille la France. La démocratie c’est l’information pour tous. Et l’information c’est aussi la photographie d’actualité.

FOTOLIB comme photo Libération, FOTOLIB a logiquement trouvé sa place dans le vaste mouvement autour du quotidien Libération, mouvement pour une information libre.

Libération soutient, aide FOTOLIB en utilisant largement ses photos. Sans être marié on peut être de la même famille.

FOTOLIB est une agence autonome. quotidien Libération, les autres quotidiens et les hebdomadaires, les journaux -étrangers, jusqu’aux militants, aux groupements en lutte qui organisent des expositions photos, Voilà le champ d’intervention de l’Agence. 

FOTOLIB est une agence. Elle vendra à tous ceux qui en feront la demande. Sauf… sauf que FOTOLIB ne vendra pas à tout prix. Respecter le point de vue des photographiés sera non  seulement le souci des photographes mais de toute l’agence, et cela jusqu’à la diffusion des documents. Bref nous ne vendrons pas aux organes fascistes, pour que les choses soient claires.

Cette agence veut rassembler autour d’elle, tous les photographes, qui veulent avoir un contrôle sur leurs photos, qui veulent pouvoir s’exprimer librement, sans contrainte.

Si FOTOLIB est une agence de photographes professionnels, elle entend aussi diffuser les clichés des photographes d’occasion, grévistes, amateurs qui saisîssent l’évènement. Ces réseaux de photographes sont très importants pour nous. Une partie de l’information en dépend.

Enfin FOTOLIB est une agence de photographes dont la photographie est le métier. Toutes les conditions sont réalisées pour que cette agence puisse vivre, c’est-à-dire s autofinancer et être un instrument pour tous ceux -qui veulent voir la vérité.

Septembre 1973

Manifeste adopté par les coopérateurs de la Scop Fotolib et publié dans Libération